ÇA Y EST .... IL NEIGE ! (QUIZZ TERMINÉ / Réponses données)

QUIZZ De NOVEMBRE 2012 

Ah le beau manteau blanc, synonyme de joies de la glisse.

Cela remotive les skieurs, alpins mais aussi de randonnée et de fond.

Les raquetteurs aussi et les trailers "blanc"

Mais connaissez-vous ce matériau à la fois si naturel mais magique ? Un peu, beaucoup, pas du tout ?!

Un abri en neige...
1) Un abri en neige...
Propriétés de la neige :
2) Propriétés de la neige :
Les avalanches :
3) Les avalanches :
La manteau neigeux :
4) La manteau neigeux :
La formation de la neige :
5) La formation de la neige :
Neiges éternelles !
6) Neiges éternelles !
Commentaires (7)

1. hallé Patrick 13/01/2013

prêt pour une sortie à la Grave ou les 4 Combes du Pic de Bure

A+++ Vince Patrick de retour à Super en Février

2. STEM (site web) 10/01/2013

LES REPONSES

Il n'y a pas que l'igloo comme abri en neige : il y a d'autres méthodes, souvent plus rapide que l'amoncellement des briques de frittage, et surtout qui peuvent se faire quelque soit la qualité de la neige. La méthode autrichienne avec tas de neige (on utilise des sacs qu'on recouvre, creuser dans une congère... Il faut plus de 30' si on veut le faire correctement (2h00). Et OUI il ne fait jamais en dessous de 0° (bien sûr si il est bien fait et imperméable aux entrées d'air conséquentes.
La neige peut être sèche. Dès lors qu'aucune température positive n'a contribué à son humidification. Cependant elle se métamorphose quand même du fait d'autres facteurs... La neige est un formidabe isolant, grâce à l'air à l'intérieur du manteau. Et elle ne fait jamais + de 0°, car ça s'appelle alors de l'eau !
C'est le facteur "pente plus grande" qui induit le plus de risque. Toute une question de déséquilibre plus précaire. En face sud le manteau se métamorphose plus vite et la stabilité est favorisée. Et attention en début d'hiver les risques sont grands même avec peu de neige : les ancrages sont en effet moins bon du à un hétérogénéité de l'épaisseur du manteau.
Grâce au flux géothermique il fait toujours 0° au niveau du sol qui est sous la neige. Ainsi plus on s'enfonce plus la température augmente. La surface peut être à -15° par exemple, mais il fera moins froid plus en dessous ! Ce gradient de température est d'ailleurs un des paramètres du changement d'état de la neige et des ses cristaux la composant ; un facteur différent que la température en soi. Le vent quant à lui est un autre facteur, très important car il va casser les cristaux (deviennent des grains fins) qui vont pouvoir se souder entre eux et "cimenter" la neige. C'est le cas des plaques à vent.
Il existe plein de cristaux de neige différents qui peuvent être en étoile mais aussi en aiguilles, en batonnet... en fonction de leur température et hygrométrie de confection. En tout cas il s'assemblent pour faire des flocons plus ou moins gros, douillets ou piquants...
C'est pas arrivé de mémoire d'homme qu'il pleuvasse au sommet du toit de l'Europe occidentale ! Un névé n'est pas forcément une neige eternelle et le glacier du Kili, s'il n'est eternelle, est toujours encore un peu là.

3. CHECHE 07/11/2012

Comme CHA pour le guide mais moi j'ai fait un trés bon score car je suis un bon élève...qui écoute...

4. stephan (site web) 05/11/2012

heu !!!! jai une excuse ,suis de brest ,mais bon c est pas terrible !!!

5. DELEBARRE Charlotte 04/11/2012

Oups, par terrible !!! heureusement pour moi que je ne vais jamais en montagne sans mon guide préféré...

6. STEM 02/11/2012

traduction Freddy ? 100 % juste ?

7. ougier freddy 02/11/2012

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau