covid

  • 1 - 1 - 1 : Hein ? 1 km ; 1 heure ; 1 hm+ !

    1 Kilomètre, 1 heure et 100 mètres de dénivelé. 

    C'est bon ! Vous voyez où je veux en venir. 

    J'aurais pu ajouter 11... Comme 11 Mai 

    Mais d'ici là, comment je m'entraîne ?

    Img 0400

    Quelqu'un saurait-il où ces trailers, un moment lors d'un de nos derniers étés... étaient ? Enfin bref, où se trouvaient-il pendant ce stage ?

    Ils ne sont pas en nos mêmes reflexions actuelles, juste heureux de cette fin d'ascension, la 2ème sur 3 au total en cette étape,  devant un si beau panorama. Fatigués certes mais satisfaits et admiratifs, que dis-je, contemplatifs devant un tel panorama !

    MAIS EN MAI FAIT CE QU'IL TE PLAÎT ? NAN !

    Dsc 5599 2

    En ce moment on aimerait juste voler de nos propres ailes ! Glisser sur les névés printaniers ou juste glisser comme on veut. Mais NON ! 

    Car la règle est : 

    • Ne pas s'entraîner à plus d' 1 km de chez soi.
    • Ne pas s'entraîner pendant plus d' 1 heure.
    • ET EN HAUTE-SAVOIE ne pas monter plus haut que 100 mètres de dénivelé au dessus de son nid douillet. Et j'habite en Haute-Savoie. Je vais pas me plaindre. Un tantinet frustré. Mais safe.

    Et 3 x 1 ça fait 1. 

    Hein ?! Eh oui n'a-t-on pas l'impression d'être dans la 3 ème dimension ? 

    Je crois bien que ce n'est pas une 1pression ! 
    Img 9278

    Ce bouquet 1 qui m'avait fait l'honneur de cette rencontre est lo 1 de nos préoccupations et tourments actuels. D'ailleurs lui est toute sa vie confiné dans sa Montagne. Souvent, j'ai remarqué, dans son 1 km2. Mais bon ! Nous ne sommes pas des bouquetins. Tant pis pour nous. Par habitude, par génétique, par besoin d'espace, par goût de découvrir, par besoin, par nécessité, l'homme veut sortir de sa maison et parcourir le monde. Et pour nous pauvres sportifs d'endurance pour le challenge et les sensations, le voyage se restreint au paté de maison. Nous voilà emmurés entre ces trois 1 qui nous font courir en rond tel un tigre dans sa cage. 

    Et pourtant il faut s'adapter. L'Adaptation est un des 3 grands principes de l'entraînement avec la Progressivité et la Continuité, rappelons-le. Sauf que cette fois-ci c'est plus qu'une contrainte. Par chance oserais-je dire, nous sommes tous dans la même galère. Alors le plus heureux sera celui qui s'adaptera le mieux, y compris sur le plan mental. ( relativiser, gérer le stress... ). Mais parlons seulement comment être heureux en s'amusant autrement. Je ne vais me concentrer que sur notre heure quotidienne de sport exterieur. Bien sûr !

    se repérer dans l'espace

    N'allons pas nous mettre la tête à l'envers ! Je crois sincérement qu'il y du positif en toute chose. (indépendament bien sûr du malheur pour qui ce virus a été fatal ou terrible). Mais en terme de changement obligé pour soi si on a la chance de ne pas être frappé directement. 

    Personnellement je n'aurais jamais fait ce que je fais depuis 5 semaines. 

    • Situation : j'ai la chance d'avoir dans mon périmètre comme on dit, chemins vicinaux et sentiers. essentiellement j'utilise une boucle qui va un 1 km en decendant ou montant rive droite la riviere qui suit la vallée, puis je la redescends ou remonte rive gauche. C'est selon le sens de rotation choisi. Au jeu des petits contournements et des petites bosses la boucle fait 5,4 kms et propose un dénivelé de 80 mètres. J'ai aussi un autre option plus courte en distance mais qui comporte l'avantage d'avoir des côtes. 
    • J'utilise surtout la sortie la plus roulante, par choix jusque ce jour et je vais utiliser davantage la plus en pente à partir de maintenant.
    • La roulante autant dire que je la connais par coeur. J'ai mis en repère pour l'aspect ludique et utile des segments STRAVA. Pour toutes les côtes mais aussi pour des bouts plats caractéristiques. Parlons d'elle :
    • ​Soit je la cours ​tranquille en endurance fondamentale, soit vite et le travail tend au travail de seuil, soit je fais de l'intervalle plus court.
    • Rappelez-vous ce que l'équivalent effort  (EE) lorsqu'un denivelé existe sur un run ? 100 m en vertical équivaut à 1 km horizontal. Ainsi sur 10,8 km avec 160 m+ l'EE = 10,8 + 1,6 = 12,4 km.
    1. TRANQUILLE : Je suis entre 11 et 12 km/h de moyenne. Parfois moins quand il s'agit de courir très cool, et parfois c'est pas prévu et 1 tour et on rentre. 55' env.
    2. SEUIL : je n'ai pratiqué que du seuil long. En effet je l'ai courru les 2 boucles de suite soit 10,8 kms et ce à 13 km/h.  en 47 ', alors l'EE est de 14,9 km/h. Je sais que l'idéal serait du seuil inférieur à 20'. Car là sur 45' inutile de vous dire que je suis largement en fourchette basse de ma zone de seuil anaérobie lactique. Mais bon ca m'amusait et puis je suis loin de mes objectif et surtout je mets beaucoup moins les moyen qu'avant. J'ai assez donné. Ceci dit toujours motivé je compte bien maintenant commencer des séances plus académiques. Maintenant que les sensations sont revenues.
    3. PMA : Je ne l'ai travaillé que sur ces bouts ludiques tels sur les 3 côtes de la boucles et sur des bouts plats bien singuliers. Rien d'académique du type 10 x 1'30 rec 1'. Cela viendra plus tard. Se mettre une mine sur la côte longue, puis sur la courte puis en faire une autre cool par choix ou souvent par obligation car j'en peux plus c'est assez joueur et challenging. Grace au segment Strava je peux vois mes progrès de forme ( ou ma faiblesse du jour) tant en amélioration du temps que par mes sensations se bonifiant et que par mes pulsations.

    Ngugi

    Mon village, ma boucle

    Pour conclure je sais que du fait du confinement je me suis entraîné complétement différement de l'habitude. Et ce pour du positif. Vous imaginez bien qu'en 40 ans de compétition j'ai pris du relachement quant aux séances de fondation du début de saison et séances qualitatives en tous cycles d'entrînement. Certes consciemment car les athlètes que j'entraîne recoivent les bons éléments, mais pour mon compte  je m'endormais. J'ai donné beaucoup. Mais curieusement je me remets à aimer l'effort court qui de toute facon est necessaire. OUI si la montagne m'avait été ouverte je serais déjà à x centaines d'heures et x milliers de mètres + : Le plaisir, l'attirance des sommets et de la Nature et des grands espaces. MAIS j'ai donc amélioré mon endurance sur 1 heure et ma vitesse. Et c'est pas fini ! SANS PARLER DU RENFORCEMENT MUSCULAIRE À LA MAISON OU DEHORS. Un autre sujet à venir sans doute. Cela aussi ça manquait ! 

    Encore 2 semaines à coup sûr. Mais je compte bien après le 11 mai me garder systematiquement une séance courte et intense, comme avant, comme au bon vieux temps. 

    Portez-vous bien !

     

     

     

     

  • pourquoi s'entraîner pour le Trail pendant la Crise Corona ?

    La DIAGONALE DES FOUS vous connaissez ?

    Qui ne connait pas ! Même si on ne l'a pas encore faite. À faire au moins une fois dans sa Vie de Trailer, si l'on peut s'offrir le Voyage et si l'on en ressent la capacité. J'ai eu la chance de la parcourir 7 fois et toujours avec bonheur et même qund je n'ai pas réussi à franchir la ligne salvatrice de ma folie douce.

    ON EN TRAVERSE UNE SACRÉE DE DIAGONALE EN CETTE PERIODE ! Alors avant d'en devenir fous à force de tourner en rond j'ai quelques petites idées pour la traverser sans trop d'emcombres. C'est ce que je vais vous raconter.

    Dsc 5531

    Cette image où l'on me voit (essayer de) sauter comme un cabri ne date pas d'aujourd'hui. Je n'en ai pas le droit. Vous non plus. Personne ! Elle exprime je trouve la LIBERTÉ. Celle que l'on a plus. Mais c'est juste ainsi. Vous pouvez lire dans les deux sens.

    À nous de nous adapter je pense. Et voilà comment je fais et aussi ma vision des choses ici :

    Img 8933 copie 

    Je voulais juste déjà partager avec vous ce moment exceptionel ! Rencontre avec une horde de Bouquetins mâles. En ce moment je ne peux être avec eux mais ce que je peux dire c'est qu'ils s'en foutent bien. Même si là ils sont paisibles ( peut être car je le suis aussi ) vous imaginez comment ils le sont en ce moment même. La Nature a repris ses droits et tous ses êtres en profitent. Nous en faisons partie certes, mais la société nous dicte ses règles. Pour son bien, à la Société. Gardons le nôtre donc. Comment disais-je :

    • En ce moment le sport est accessoire. Gardons notre bien-être en relativisant. Faire du sport : c'est qu'on a pas le Covid en nous. Sinon on le sentirait , d'ailleurs je crois que je l'ai un peu senti dernièrement. 
    • Si on a la chance de ne pas être infecté, appelons un chat un chat, alors oui il faut bouger. Et comment bouge un trailer en ce moment ? Je vais juste vous parler de ma situation.
    • Aussi on s'entraîne pour un objectif. Toujours. Et ce peut-être juste pour se sentir bien, dans son corps comme dans son esprit. Et puis il a les compétiteurs, Vous, moi. Ce 1 er objectif de bien-être par l'action physique, la dépense enegétique, prévaut et pour chacun d'entre nous, compétitions ou pas.
    • OBJECTIF DE COMPETITION. J'adore. Et vous ? C'est dans mes gènes, dans les gènes de beaucoup et l'on sait que les valeurs véhiculées sont toutes honorables. MAIS IL N'Y A PLUS DE COMPETITIONS ! C'est juste là qu'on doit s'adapter et se nourrir de l'essentiel : Le sport d'abord pour se sentir bien. Pour se sentir vivre, pour se sentir vivant (SURTOUT EN CE MOMENT). Bref je redis ce que je viens de dire. J'insiste donc.
    • MAIS les compétitions reviendront. Il nous faut juste donc selon moi se dire que je bouge en conservant mes acquis.
    • MAIS les acquis d'endurance pour tenir plusieurs heures ? Et bien ceux-là on se les met derrière l'oreille. Vous connaissez les règles comme moi.
    • EN REVANCHE, oh comme elle est magnifique cette occasion de faire autrement. C'est l'occasion de se renforcer ou de s'assouplir. Puisqu'on ne le fait pas assez en période limpide voilà enfin l'obligation et cette belle opportunité de reconstruire ses bases.

    PERSO, je refais en outre plus d'intensité. Juste ce qu'il faut. Juste ce que je ne faisais plus assez par erreur ( erreur consciente je suis entraîneur ; c'est toujours le coordonnier le plus mal chaussé). C'est clair que j'améliore rudement mon endurance sur 1 heure. Ce reboost servira quand tout cela sera derrière nous.

    Tchin 

    En attendant des jours meilleurs, Tchin !

    Je vous donne rendez-vous ici sur le blog pour parler des stages. Evidement je suis touché aussi comme nombre d'entre vous. Mais j'ai des propositions. 

    N'hésitez pas à me dire un sujet en particulier qui vous interesse et dont on pourrait parler ici.

    Portez-vous bien surtout. 

  • S'entraîner malgré la Crise ?

    Le 13 mars 2020 les stations de ski fermaient. Et la mienne aussi. Aussi j'arrétais ma saison d'enseignement du ski alpin. Terminés les cours pour les débutants, les initiations en ski de randonnée, les rides de folie en hors-piste avec le cours free-ride... La saison stoppait 5 semaines avant l'heure. La Crise du Corona Virus atteint non seulement sa cible au coeur, que dis-je au poumon des plus malheureux, mais elle blesse aussi tout un système. C'est ce que je vais vous raconter.

    Dent d'Oche  Désolé

    ALEA JACTA EST ! Oh on va pas en faire tout un fromage ( d'Abondance, c'est là que j'habite ), et nous voici illico presto dès le 15 mars au sommet du Mont de Grange avec Luc mon fils et 2 potes et néanmoins collègues de mon ESF. Une rando à ski plutôt technique tant à la montée qu'à la descente et en même temps bucolique surtout au sommet avec un pic nic sympatique sur la table d'orientation et agrémenté d'une seven peaks, bière la plus célèbre du coin et justement en face des Dents du Midi qui a bizarrement le même nombre de pointes. 

    647ddbac 1c9d 4e81 8dde cfa42a3e3781Img 2035Img 2016Img 2032Ca3e582b 3f05 48ab 9f1c 65b9216669b7Steph grange descente

    Le lendemain La Nation se confinait ! Et même le monde entier !

    Fini les sommets attirants tels des sirènes de la Nature que l'on aime si pure. L'air est soudain impur. Enfin, seulement celui qui sort de nos poumons. S'ils sont malades de ce petit bout-en -train en forme de couronne avec des pics qui lui dépassent de partout et qui vont embeter bien nombre d'entre nous. On arrète la conquête de l'inutile si bien joliment décrite par Lionel Terray dans son livre : Les conquérants de l'inutile. Celui qui nous concquiert, c'est bien COVID ! 19 je sais pas pourquoi mais on s'en fout de son nom de famille ! Il est bien là et bien là ! Il est pas qu'un peu là ! Et mes compagnons de feu 6 ème Bataillon de Chasseurs Alpins sauront bien ce que je veux dire.

    Ngugi

    Voilà mon décor d'entraînement en ce moment si particulier. C'est forcément autour de chez moi, à mois d'un kilomètre, et comme on est en Haute-Savoie, le préfet m'a même demandé de pas monter trop haut : 100 mètres de dénivelé maximum au dessus de ma sweet home ! Om̐mmmm !

    CE QUE J'EN PENSE ?

    • Le sport n'est pas vital mais améliore la Vie
    • Le COVID est létal et peut arréter la même Vie
    • Nous ne sommes que peu de chose
    • L'ENTRAÎNEMENT, sujet du billet de ce blog, est secondaire
    • Vive le Sport certes et je le vénère mais surtout VIVE LA VIE, et j'en ai besoin
    • ETJE PENSE À TOUS CEUX ET À TOUTES CELLES QUI NE PEUVENT PAS LIRE CES LIGNES À CAUSE DE...

    Je vous donne rendez-vous pour le prochain billet pour parler vraiment de la facon d'adapter son entraînement et pourquoi surtout. Perso je bouge. Et c'est essentiel pour nous Sportif. En particulier pour les pratiquants du trail running dont je suis le premier passionné ! Portez-vous bien.

    À bientôt pour S'ENTRAÎNER PENDANT LA CRISE