changement

  • pourquoi s'entraîner pour le Trail pendant la Crise Corona ?

    La DIAGONALE DES FOUS vous connaissez ?

    Qui ne connait pas ! Même si on ne l'a pas encore faite. À faire au moins une fois dans sa Vie de Trailer, si l'on peut s'offrir le Voyage et si l'on en ressent la capacité. J'ai eu la chance de la parcourir 7 fois et toujours avec bonheur et même qund je n'ai pas réussi à franchir la ligne salvatrice de ma folie douce.

    ON EN TRAVERSE UNE SACRÉE DE DIAGONALE EN CETTE PERIODE ! Alors avant d'en devenir fous à force de tourner en rond j'ai quelques petites idées pour la traverser sans trop d'emcombres. C'est ce que je vais vous raconter.

    Dsc 5531

    Cette image où l'on me voit (essayer de) sauter comme un cabri ne date pas d'aujourd'hui. Je n'en ai pas le droit. Vous non plus. Personne ! Elle exprime je trouve la LIBERTÉ. Celle que l'on a plus. Mais c'est juste ainsi. Vous pouvez lire dans les deux sens.

    À nous de nous adapter je pense. Et voilà comment je fais et aussi ma vision des choses ici :

    Img 8933 copie 

    Je voulais juste déjà partager avec vous ce moment exceptionel ! Rencontre avec une horde de Bouquetins mâles. En ce moment je ne peux être avec eux mais ce que je peux dire c'est qu'ils s'en foutent bien. Même si là ils sont paisibles ( peut être car je le suis aussi ) vous imaginez comment ils le sont en ce moment même. La Nature a repris ses droits et tous ses êtres en profitent. Nous en faisons partie certes, mais la société nous dicte ses règles. Pour son bien, à la Société. Gardons le nôtre donc. Comment disais-je :

    • En ce moment le sport est accessoire. Gardons notre bien-être en relativisant. Faire du sport : c'est qu'on a pas le Covid en nous. Sinon on le sentirait , d'ailleurs je crois que je l'ai un peu senti dernièrement. 
    • Si on a la chance de ne pas être infecté, appelons un chat un chat, alors oui il faut bouger. Et comment bouge un trailer en ce moment ? Je vais juste vous parler de ma situation.
    • Aussi on s'entraîne pour un objectif. Toujours. Et ce peut-être juste pour se sentir bien, dans son corps comme dans son esprit. Et puis il a les compétiteurs, Vous, moi. Ce 1 er objectif de bien-être par l'action physique, la dépense enegétique, prévaut et pour chacun d'entre nous, compétitions ou pas.
    • OBJECTIF DE COMPETITION. J'adore. Et vous ? C'est dans mes gènes, dans les gènes de beaucoup et l'on sait que les valeurs véhiculées sont toutes honorables. MAIS IL N'Y A PLUS DE COMPETITIONS ! C'est juste là qu'on doit s'adapter et se nourrir de l'essentiel : Le sport d'abord pour se sentir bien. Pour se sentir vivre, pour se sentir vivant (SURTOUT EN CE MOMENT). Bref je redis ce que je viens de dire. J'insiste donc.
    • MAIS les compétitions reviendront. Il nous faut juste donc selon moi se dire que je bouge en conservant mes acquis.
    • MAIS les acquis d'endurance pour tenir plusieurs heures ? Et bien ceux-là on se les met derrière l'oreille. Vous connaissez les règles comme moi.
    • EN REVANCHE, oh comme elle est magnifique cette occasion de faire autrement. C'est l'occasion de se renforcer ou de s'assouplir. Puisqu'on ne le fait pas assez en période limpide voilà enfin l'obligation et cette belle opportunité de reconstruire ses bases.

    PERSO, je refais en outre plus d'intensité. Juste ce qu'il faut. Juste ce que je ne faisais plus assez par erreur ( erreur consciente je suis entraîneur ; c'est toujours le coordonnier le plus mal chaussé). C'est clair que j'améliore rudement mon endurance sur 1 heure. Ce reboost servira quand tout cela sera derrière nous.

    Tchin 

    En attendant des jours meilleurs, Tchin !

    Je vous donne rendez-vous ici sur le blog pour parler des stages. Evidement je suis touché aussi comme nombre d'entre vous. Mais j'ai des propositions. 

    N'hésitez pas à me dire un sujet en particulier qui vous interesse et dont on pourrait parler ici.

    Portez-vous bien surtout.